image description

Protection marine et côtière : les bons gestes pour un avenir durable

Les croisières en catamaran, c’est G-É-N-I-A-L ! Le soleil, la mer, les paysages à couper le souffle… Tout ça, c’est bien beau mais il faut préserver notre environnement si nous voulons admirer encore longtemps toutes ces sublimes choses que Mère Nature nous a données. Le 8 juin dernier, nous avons célébré la journée mondiale de l’océan ; c’était l’occasion de sensibiliser le grand public sur l’importance de protéger nos océans, mais aussi nos côtes.

La pollution marine, la pêche illégale, les pratiques d’aquaculture non durables sont autant d’actions qui causent du tort à l’océan, et par conséquent, à la planète entière. Selon les experts de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale, l’île Maurice a vu ses côtes érodées depuis les années 60. Elles auraient également perdu 50% de ses coraux ces dix dernières années. Si aucune mesure n’est prise, plusieurs de nos plages pourraient bien disparaître d’ici 2050.

[Savez-vous que les coraux contiennent des éléments pharmaceutiques pouvant aider à combattre de nombreuses maladies telles que l’asthme, le cancer et le SIDA ? ]

Cette année, alors que l’île Maurice fête le 50ème anniversaire de son indépendance, le groupe Rogers a lancé une campagne nommée « 50 éco-gestes pour demain », ayant pour but de sensibiliser le public sur les bons gestes pour préserver l’environnement.

 

En voici 5 à adopter à la plage et en mer :

1. Réduire votre empreinte carbone

Vous habitez à quelques pas de la plage ? Laissez donc votre voiture au garage ! Marcher vous fera le plus grand bien… ainsi qu’à la planète. Pour ceux qui n’ont pas cette chance, optez pour le co-voiturage ou les transports en commun. Ainsi, vous génèrerez moins de pollution et vous pourrez passer un bon moment à la plage sans avoir de remords.

2. Utiliser une crème solaire bio

Nombreuses sont les crèmes solaires contenant des produits anti-UV particulièrement néfastes pour les coraux : ces produits entraînent le blanchissement de ces derniers et peuvent causer leur mort. Les huiles solaires sont aussi à bannir car elles se répandent à la surface de l’eau, gênant la photosynthèse et nuisant à la survie des planctons. En choisissant une crème solaire bio, vous vous assurez que cela ne comporte aucun danger pour l’environnement grâce à ses filtres minéraux naturels.

3. Respecter les espèces marines

Ne vous approchez pas de trop près de nos amis marins. En les touchant, vous leur transmettez des bactéries et les rendez plus sensibles aux contaminations.

4. Limiter les déchets plastiques

Amenez une gourde plutôt que des bouteilles en plastique que vous pourriez oublier sur la plage.

5. Prévoir un sac poubelle biodégradable ou un panier

N’enfouissez pas vos détritus dans le sable. Amenez un panier vide ou un sac poubelle biodégradable dans lequel vous pourrez mettre tous vos déchets. Avant de partir, vérifiez bien que vous n’ayez rien laissé traîner, surtout les mégots de cigarettes qui libèrent des substances nocives pour l’espèce marine.

Alors, nous pouvons compter sur vous pour nous aider à protéger les côtes et les océans, n’est-ce pas ? Et si vous n’avez pas entendu parler de la campagne #Ispeakbluetoo, rendez-vous sur les réseaux sociaux. Il suffit d’écrire votre nom sur une feuille de papier, d’y inscrire les langues que vous parlez et de conclure par « and I speak blue too ». Publiez votre photo en ligne et le tour est joué. N’attendez pas plus longtemps, rejoignez le mouvement !